Aujourd'hui : Lundi, 23 octobre 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Patrice Gueniffey, le « sachant » qui ne sait rien du génocide arménien
Publié le : 09-10-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - VERBATIM : Le Collectif VAN propose ici des extraits du verbatim de l'émission de France-Culture diffusée le vendredi 6 octobre 2017. L'Invité des Matins (2e partie), émission animée par Guillaume Erner, était Patrice Gueniffey, historien et directeur d'études à l'EHESS, intervenant sur le thème « L'Histoire peut-elle apaiser notre mémoire ? » Las, ce ne fut pas le cas ce jour-là. L'émission était enregistrée en public aux Rendez-Vous de l'Histoire de Blois, un événement culturel où se sont déjà exprimés des historiens qui - à l'instar de Pierre Nora et désormais de Patrice Gueniffey - nient ou minimisent le génocide arménien, ou lui réfutent le qualificatif de génocide, tout en avouant de facto ne rien y connaître, ou qui encore, s’opposent à son enseignement en France avec des arguments très spécieux (voir en fin d’article les citations 5 et 6 de Colette Beaune, une habituée des RDV de Blois, et celles de Pierre Nora). Le journaliste de France-Culture n'a fort heureusement pas laissé l’historien extrapoler avec désinvolture sur ce génocide arménien dont Patrice Gueniffey dit avoir seulement "entendu parler" (ce qui ne l’empêche pas de laisser entendre qu’il ne s’agit pas d’un génocide). Le recadrage poli mais ferme de Guillaume Erner est d’autant plus le bienvenu que l’on se souvient du silence effarant de Bernard Guetta et Thomas Legrand sur France-Inter en 2011. Les deux journalistes avaient alors écouté sans ciller l'historien Pierre Nora assener à l’antenne sa détestation et son mépris des Arméniens : « Si vous écrasez trois mouches, on peut aussi vous parler d’un génocide » avait répondu l’académicien, interrogé sur le génocide arménien. A la suite du verbatim non exhaustif des propos de Patrice Gueniffey, le Collectif VAN publie la réaction indignée de Dominique Sopo, président de SOS Racisme, que nous remercions ici pour sa solidarité et sa vigilance.

Notons que Patrice Gueniffey est signataire de la pétition de Pierre Nora, Liberté pour l'Histoire, pétition qui a essentiellement servi au lobbying pro-turc, pour faire obstacle en France à la pénalisation de la négation du génocide arménien.
L’association Liberté pour l’Histoire a été fondée en 2005 par feu René Rémond, qui était également très prolixe dès lors qu’il s’agissait de contester le qualificatif de génocide pour le cas arménien, et qui, à l’instar de Pierre Nora et de Patrice Gueniffey, reconnaissait n’avoir pourtant aucune compétence sur le sujet…

Il est bon de souligner – car c’est loin d’être anodin - que sur le site de l’association LPH, trône à la Une, un communiqué de presse de Pierre Nora exprimant sa satisfaction du verdict de la CEDH qui a accordé en 2015 à l’ultra-nationaliste et négationniste turc Dogü Perinçek, fondateur du sinistre Comité Talaat Pacha (le « Hitler » turc), la liberté de nier le génocide arménien en toute impunité : les membres de Liberté pour l’histoire y indiquent que, dans le cas arménien, ils se sont toujours insurgés contre « la qualification juridique de génocide, avec toutes les conséquences pénales qu’elle entraîne. »

On le voit, il s’agit ici, pour tout ce microcosme de « sachants » qui ne savent rien sur le sujet, d’une position éminemment idéologique qui n’a rien à voir avec la vérité historique et qui apporte surtout du grain à moudre à la politique négationniste exportée en France par l’Etat turc. En passant également par pertes et profits le génocide des Tutsi, « victime collatérale » de leurs laborieuses démonstrations.

En conclusion, l'historien Patrice Gueniffey aurait été bien inspiré d'assister au Colloque "Génocides, crimes de masse et violences extrêmes. Recherche, enseignement, engagements scientifiques" qui s'est déroulé à Paris, les 2, 3 et 4 octobre 2017.
Ce Colloque international - organisé par la Mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et des crimes de masse (dirigée par Vincent Duclert), avec le Centre national de la recherche scientifique, l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), le CESPRA, l’Institut historique allemand, le Rectorat de Paris Chancellerie des Universités, Sciences Po, et l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne - lui aurait permis de combler de graves lacunes ou du moins, de ne pas les étaler publiquement.

A toutes fins utiles, nous mettons en téléchargement en bas de page, une bibliographie à la disposition de Patrice Gueniffey, listant les principaux ouvrages francophones traitant du génocide arménien.

Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org





France-Culture
Vendredi 6 octobre 2017
L'Invité des Matins (2e partie)

Mémoire et Histoire : L'Histoire peut-elle apaiser notre mémoire ? (2e partie)

Avec Patrice Gueniffey, historien et directeur d'études à l'EHESS, auteur de nombreux ouvrages consacrés à la Révolution française, et à l’histoire napoléonienne : Napoléon et de Gaulle. Deux héros français, Paris, Perrin, 2017.

Interrogé par Guillaume Erner sur la mémoire de l'esclavage et sur Colbert qui a eu un rôle dans l'établissement du Code Noir (texte qui avait pour projet d'encadrer le commerce des esclaves), l'historien Patrice Gueniffey répond à côté de la plaque :

PG : Je suis contre la dilution du terme, par exemple, de génocide.

Le génocide doit être réservé à la Shoah, parce que là il y a eu l'élimination consciente, planifiée, industrielle, d'un peuple en tant que tel. (...)

GE : Mais il y a eu d'autres génocides que le génocide juif...
PG : Des massacres, des massacres, il y en a plein l'Histoire...
GE : Mais il y a eu d'autres génocides que le génocide juif... Le génocide arménien, le génocide des Tutsi...
PG : On le dit. J'en ai entendu parler. Oui, bon, maintenant...
GE : Moi j'ai fait plus qu'en entendre parler.
PG : Oui... Bon d'accord, on ne va se disputer là-dessus.
GE : J'ai l'impression qu'on ne serait pas d'accord.
PG : Moi je pense qu'il ne faut pas diluer l'affreuse spécificité du génocide juif qui est quelque chose d'unique dans l'Histoire. Cette espèce de conjonction de projet criminel et de capacité industrielle. On n'a pas ça dans l'Histoire.

https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins-2eme-partie/memoire-et-histoire-lhistoire-peut-elle-apaiser-notre-memoire-2eme-partie


Le soir du vendredi 6 octobre 2017, Dominique Sopo, président de SOS Racisme – que nous remercions ici pour sa solidarité et sa vigilance - a signalé les propos de Patrice Gueniffey sur son mur Facebook, en ces termes :

"Ce matin sur France Culture, Patrice Gueniffey, historien et directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Siences Sociales, laisse lourdement sous-entendre que le génocide arménien n'était pas un génocide, expliquant que ce terme doit être réservé au seul génocide des Juifs (qui, eux, reconnaissent l'existence de plusieurs génocides...). Quand le journaliste lui parle du génocide arménien, cet historien répond: "On le dit, j'en ai entendu parler, oui bon maintenant... on ne va pas discuter là-dessus"
Ca va bien à l'Ehess? J'interpelle officiellement la direction de l'Ehess sans tarder.
Avec Séta Papazian"


----

Nous remercions également Sacha Ghozlan, président de l'UEJF, Union des Étudiants Juifs de France, qui a signalé l'émission au Collectif VAN en lui envoyant le lien dès le vendredi 6 au soir.


Lire aussi :

Histoire des génocides : "Mais où était passé Patrice Gueniffey ces 30 dernières années?

Dominique Sopo : Bien peu d’historiens dignes de ce nom osent nier le génocide arménien


Rappel de l’affaire Nora :

1) Génocide arménien: le dérapage de Pierre Nora

Pdf des deux articles que le Collectif VAN avait publiés en 2011 sur le site de l'Arche (site qui les a supprimés en 2015).

Pierre Nora à écouter ici
« Si vous écrasez trois mouches, on peut aussi vous parler d’un génocide » (Pierre Nora, historien, sur France-Inter, le mercredi 12 octobre 2011, à propos du génocide arménien).

2)Loin de s’excuser, Pierre Nora se pose en victime sur le site de La Nouvelle République :
Pierre Nora pris dans une polémique



3)Peut-on commémorer la Shoah et mettre en cause le génocide des Arméniens? Le cas Pierre Nora. Site Memorial98

4)Pierre Nora : « Si on commence à sanctuariser un phénomène historique sous prétexte qu’il y a des Arméniens en France alors où va-t-on aller ? »

5)René Rémond et le génocide arménien : « Je ne prétends à aucune compétence sur le sujet »

6) Programmes scolaires : qu'en pensent les historiens ? 04/06/2015
Ce qu'en disent les opposants. L'intitulé du thème sur la première guerre mondiale est ainsi rédigé : "La première guerre mondiale et les violences de guerre (inclus le génocide des Arméniens)". Colette Beaune se dit gênée par ce coup de projecteur obligatoire sur le génocide arménien. "Les élèves, qui ne sauront rien sur l'Empire turc, tout ce qu'ils retiendront de cette civilisation brillante, c'est qu'ils ont massacré des chrétiens. On ne peut pas voir les choses d'un seul côté", critique-t-elle. "Bien sûr qu'il faut enseigner les mémoires, mais il faut aussi les dépasser, car nous avons un avenir commun", plaide pour sa part Pierre Nora.
http://www.francetvinfo.fr/societe/education/reforme-du-college/programmes-scolaires-qu-en-pensent-les-historiens_934711.html

7) Génocide arménien : Pierre Nora au Sénat « Choisir de mettre l'accent sur le génocide arménien au sein du programme d'histoire consacré à la Première Guerre mondiale relève d'un choix idéologique et électoraliste. »


Téléchargez le PDF : Bibliographie sur le génocide arménien ci-dessous.



Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Bibliographie sur le génocide arménien




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org