Aujourd'hui : Lundi, 23 octobre 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
L’Azerbaïdjan utilise les sites conspirationnistes pour sa propagande
Publié le : 12-10-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Nota CVAN : Après le scandale international concernant la corruption azerbaïdjanaise, scandale intitulé #lessiveuse ou #laundromat qui a fait, début septembre, la Une de plus de 10 quotidiens européens de premier plan, l’Azerbaïdjan en est réduit à se rabattre sur les sites conspirationnistes et sur des « analystes » inconnus pour prêcher sa propagande anti-arménienne. Nous traduisons depuis plus de 12 ans les éditoriaux de Harut Sassounian et c’est encore le cas ici, mais pour notre part nous n’aurions pas dédié un article à la critique d’un obscur propagandiste postant ses « analyses » ridicules sur des sites conspirationnistes, tels que le site canadien globalresearch.ca ou le Réseau Voltaire. Autant, il est justifié de réagir avec force lorsque des médias « sérieux » ou des personnalités respectées (journalistes, historiens, hommes politiques, etc.) se travestissent en zélateurs éhontés du négationnisme turc ou azéri, autant il est totalement contre-productif de mettre la même énergie à s’en prendre à des « Mister Nobody » trop contents de voir - grâce à leurs cibles arméniennes - leur prose pathétique générer un trafic inespéré sur leur blog personnel ou sur des sites complotistes. Nul n’ignore désormais que chaque clic sur un lien augmente la visibilité sur Google de l’article concerné. Pourtant, ni ce type « d’auteurs », ni ce type de sites ou de blogs ne méritent qu’on leur apporte une audience sur un plateau d’argent. Laissons-les dans l’obscurité qu’ils n’auraient jamais dû quitter. Ceci étant dit, le Collectif VAN vous propose la traduction de l’éditorial du journaliste arméno-américain Harut Sassounian, paru dans The California Courier le 12 octobre 2017.


Un ridicule propagandiste de l’Azerbaïdjan accuse les Arméniens de Californie

De Harut Sassounian
The California Courier
www.TheCaliforniaCourier.com
Éditorial du 12 octobre 2017

Il ne se passe pas une semaine sans qu’un nouveau propagandiste au service de l’Azerbaïdjan écrive de fausses informations anti-arméniennes sur l’Arménie ou la diaspora.

Le dernier article de ce genre a été écrit par Andrew Korybko, un inconnu décrit comme un « analyste politique américain basé à Moscou ». Nous ignorons en quoi son éducation ou ses antécédents font de lui un « analyste » au sujet de la diaspora arménienne, lançant de fausses accusations sur la base du peu qu’il semble savoir. On a l’impression que l’article de Korybko n’est pas simplement dû à son ignorance, mais à une initiative délibérée organisée par des entités faciles à deviner !

L’article de Korybko publié par le Centre de recherche sur la mondialisation, au Canada, s’intitule : Le lobby arménien en Amérique est en mission pour provoquer l’Azerbaïdjan et la Russie. Sur la base même du titre, il est évident que l’auteur essaie de susciter un conflit entre la Russie et l’Arménie, alors qu’en réalité il n’y a pas de conflit. Une note à la fin de l’article indique que celui-ci « a été écrit à l’origine pour le portail d’informations en ligne Moscow-Baku.ru, ce qui fournit une preuve claire de ceux à qui l’auteur veut plaire !

Dans le premier paragraphe, Korybko attaque les Arméniens de Californie au motif qu’ils sont extrêmement nationalistes et travaillent pour les États-Unis contre les intérêts de l’Arménie. Bien sûr, pas une de ces affirmations n’est vraie. Le but de l’auteur est de lancer une controverse sans fondement. Voici le premier paragraphe du commentaire erroné de Korybko :

« L’une des armes les plus influentes que détient l’Arménie dans sa boîte à outils pour sa politique étrangère est le lobby de la diaspora en Californie, qui soutient la politique la plus nationaliste et militante de sa patrie. Au lieu de se comporter comme un instrument responsable et pragmatique du gouvernement arménien dans ce qui aurait pu être une politique calculée d’équilibre entre les grandes puissances, il arrive souvent que les rôles soient inversés et Erevan est utilisé comme un instrument et un outil du lobby arménien en Amérique. Tous les États aspirent à établir à l’étranger des communautés de diaspora robustes et influentes pour leur peuple, mais la diaspora arménienne est hautement politisée et elle exerce régulièrement une influence négative sur Erevan, afin de la placer encore davantage sous le contrôle américain. »

Premièrement, les Arméniens de Californie n’essaient pas et n’ont pas le pouvoir d’influencer la politique de la République d’Arménie. Deuxièmement, toute personne ayant la moindre connaissance des Arméno-américains sait qu’ils sont souvent assez critiques envers les relations entre les États-Unis et la Turquie, la position sur le Haut-Karabagh (Artsakh) et l’influence excessive de la Turquie sur les responsables du gouvernement américain qui refusent d’utiliser les mots « génocide arménien ». Par conséquent, il est complètement faux de dire que les Arméniens de Californie servent aveuglément les intérêts des États-Unis.

Korybko accuse ensuite « la diaspora des États-Unis » d’avoir envoyé une délégation parlementaire à la mi-septembre en Arménie, mais aussi « d’avoir rapidement organisé une visite très médiatisée dans les régions occupées en Azerbaïdjan de l’ouest. » En décrivant la République de l’Artsakh comme « les régions occupées en Azerbaïdjan de l’ouest », Korybko montre très clairement quels intérêts il soutient ! Bizarrement, l’auteur poursuit en décrivant la visite parlementaire, non seulement comme une initiative pro-américaine, mais aussi « au détriment de la stratégie globale de la Russie. » Ainsi, Korybko accuse les Arméniens des Etats-Unis de nuire aux intérêts russes en Arménie, ce qui est totalement faux, parce qu’ils n’ont ni le désir ni la capacité de nuire à la Russie ! L’auteur montre simplement qui est son second maître, après l’Azerbaïdjan !

Korybko a ensuite recours à une exagération extrême en fabricant le faux scénario suivant sur les Arméno-américains : « De fait, ils veulent faire tout ce qu’ils peuvent pour détruire l’amitié russo-arménienne, dans leur tentative fébrile visant à séparer Erevan de Moscou et à la placer sous la tutelle de Washington. »

Pour étayer sa fausse affirmation, l’auteur mentionne que les plaintes des citoyens de l’Arménie le mois dernier, à propos d’une annonce officielle du gouvernement de fournir davantage de soutien aux programmes de langue russe, « s’alignent étroitement sur la position avancée par certains éléments de la diaspora américaine et de ses associés liés à l’Amérique en Arménie. » Le fait est que pas une seule personne dans toute la diaspora n’a dit un seul mot critiquant la langue russe. Korybko utilise de nouveau une exagération injustifiée en déclarant que le ministère de l’Éducation arménien « se sentait contraint de céder aux exigences de sa diaspora et de réaffirmer que l’arménien est la seule langue nationale de ce pays… Que ce soit intentionnel ou non, le ministre de l’Éducation Levon Mkrtchyan est tombé dans le piège de la guerre de l’information que lui ont tendu les esprits rusés qui organisent les activités politiques de la diaspora aux États-Unis. » C’est encore une pure invention de l’auteur !

Dépassant toutes les limites logiques, Korybko prétend que « le lobby arménien aux États-Unis est très semblable aux gulénistes en Turquie, en ce qu’ils représentent un réseau de pouvoir nébuleux avec un agenda géopolitique concret progressant grâce à des moyens manipulateurs, et tous deux servent les intérêts de Washington contre ceux de leur patrie. » Dans sa conclusion complètement erronée, Korybko affirme que « le lobby arménien aux États-Unis est dangereusement proche d’avoir la mainmise totale sur la politique étrangère de sa patrie. »

Il y a d’autres falsifications dans l’article de Korybko, mais elles sont trop nombreuses pour être toutes citées. Quel que soit le commanditaire de cet article, il doit comprendre que de tels auteurs, avec leurs supercheries ridicules, causent bien plus de dommages à ceux qui les paient qu’à la communauté arménienne de Californie !

©Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 12 octobre 2017 – www.collectifvan.org


Liste des sites conspirationnistes à éviter comme sources :

http://www.parasite.antifa-net.fr/liste-non-exhaustive-des-sites-conspirationnistes-et-confusionnistes-version-2015/






Retour à la rubrique


Source/Lien : The California Courier



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org