Aujourd'hui : Jeudi, 27 avril 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 14 avril
Publié le : 14-04-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:



Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende - Empire ottoman : les massacres de Cilicie (ou d'Adana) eurent lieu entre le 14 et 27 avril 1909. Ils s'étendirent aux zones rurales ciliciennes et à différentes villes : Adana, Hadjin, Sis, Zeïtoun, Alep, Dört Yol. Environ 30.000 Arméniens y laissèrent leur vie, dont 20.000 dans le seul vilayet d'Adana. Source photo AGA


Ça s’est passé un 14 avril (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

14 avril 1859 -- Des émeutes antijuives éclatent à Galatz (Roumanie), probablement à l'instigation des habitants grecs de la ville. Les synagogues sont saccagées, les maisons et les magasins juifs détruits, de nombreux juifs sont tués.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

14 avril 1889 -- Naissance de Arnold Joseph Toynbee (14 avril 1889 - 22 octobre 1975). L’historien britannique Arnold J. Toynbee - à ne pas confondre avec son oncle, Arnold Toynbee (1852-1883), créateur du concept de révolution industrielle - est considéré comme l’une des grandes figures intellectuelles et humanistes du XXe siècle. Après des études classiques et un début de carrière d’enseignant d’histoire grecque et byzantine, n’ayant pu participer au service actif pour raisons de santé, il fut affecté aux Renseignements politiques du Foreign Office en 1915 et participa en 1919 à la Conférence de la Paix à Paris. Toynbee fut professeur de grec moderne et d’histoire byzantine au King's College à Londres (1919-1924) et chercheur à l’Institut royal des Affaires internationales (1925-1955). En 1915, il publie Le massacre des Arméniens : le meurtre d'une nation (Hodder & Stoughton 1915) (Payot 1916).
Biblio monde
ACAM

14 au 27 avril 1909 -- Empire ottoman : les massacres de Cilicie (ou d'Adana) eurent lieu entre le 14 et 27 avril 1909. Ils s'étendirent aux zones rurales ciliciennes et à différentes villes : Adana, Hadjin, Sis, Zeïtoun, Alep, Dört Yol. Environ 30.000 Arméniens y laissèrent leur vie, dont 20.000 dans le seul vilayet d'Adana. La responsabilité de l'armée turque légale est directement mise en cause.
*Indjirlik était située à 9 km à l’est d’Adana et comprenait cinq cents habitants, dont la moitié était des Arméniens. La plupart furent tués le 14 avril. D’après un témoin qui visita le village à la fin du mois de mai, seuls une femme et un enfant avaient pu échapper à l’incendie de l’église dans laquelle les habitants du village furent brûlés vifs — soixante-cinq cadavres furent extraits d’un des grands puits de la localité.
*Au cours de la journée du 14 avril et de la nuit suivante, la plaine d’Adana se transforma en un immense terrain de chasse aux Arméniens dont bon nombre furent tués dans les champs. On ignore cependant combien d’entre eux furent assassinés sur place et combien en réchappèrent, puisque ces travailleurs saisonniers n’étaient pas inscrits sur les registres locaux. D’après les différentes enquêtes qui furent menées, on peut cependant évaluer le nombre de victimes de ce groupe autour de 6 à 7 000 personnes et affirmer que toutes les exploitations agricoles, sans exception, furent incendiées. Les plus importantes portaient les noms de Ghemi Suren, Mehmander, Tangri Verdi, Palamoud, Davoudlar, Sakisli, Kamichli, Eyri, Aghadj, Sazak, Innebli, Alodjali, Sari Tcham, Pacha tchiftlik, Bostan, etc.
* Le témoignage du supérieur des missions catholiques, le P. Rigal, confirme cette impression : «Le mercredi de Pâques, 14 avril, vers 11 heures du matin, des coups de fusil, des coups de revolver partent de tous les points de la ville : on tire des terrasses, des fenêtres, des minarets : les balles pleuvent drues comme grêle sur les terrasses, dans les rues, dans les maisons. C’est un feu croisé subitement allumé, comme si une étincelle électrique avait armé à la fois tous les habitants d’Adana. Un acte de cette ampleur ne peut avoir lieu sans un ordre venu, ou supposé venu, des plus hautes autorités de l’Etat.
* La flambée de violence qui embrasa toute la Cilicie dès le 14 avril n’a pas, ainsi que le montrent les faits que nous venons de présenter, le caractère d’un mouvement spontané. Du reste, ces événements ne sont pas sans similitude, dans leur déroulement et les méthodes employées, avec les massacres qui furent organisés en 1895-1896 dans les provinces arméniennes et ailleurs : même diffusion de fausses rumeurs, même participation aux violences des populations rurales des environs, même rôle d’incitateur joué par le clergé musulman, et d’organisateurs et de meneurs par les notables, la gendarmerie et, bien sûr, les hauts fonctionnaires, à commencer par le préfet ou les sous-préfets.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : Les massacres de Cilicie, 1909
Imprescriptible.fr : Chronologie sommaire du génocide arménien
Imprescriptible.fr : Les massacres de Cilicie d’avril 1909
Imprescriptible.fr : La gestion politique des massacres de Cilicie par le pouvoir ottoman

14 avril 1915 -- Empire ottoman : 14 avril, dans le village de Schatak, il se produisit une rencontre de la population avec les gendarmes. Djevdet-Bey gouverneur-général de Van, sous le masque de la bonne volonté, invite les députés parlementaires arméniens de Van et le leader Dashnak Ishkhan assister à une conférence. Il réussit alors à attirer un des chefs arméniens et trois de ses compagnons pour conclure la paix, mais il les fit assassiner en route pendant leur sommeil. Un autre chef qu'il avait également invité chez lui (16 avril) fut jeté en prison et assassiné.
Imprescriptible.fr : LES ARMÉNIENS PENDANT LA GUERRE MONDIALE
ANI : Chronology of the Armenian Genocide -- 1915 (April-June)

14 avril 1916 -- Empire ottoman : à cette date, 70.000 Arméniens ont été massacrés à Ras-el-Ain (Ras ul-Ain).
ANI : Chronology of the Armenian Genocide -- 1916 (January-June)

14 avril 1918 -- Empire ottoman : le livre d'enregistrement de tous les autres travailleurs Arméniens affectés à la construction (les bataillons de travail de l'armée turque) a été envoyé au ministère de la police d'Alep.
ANI: Chronology of the Armenian Genocide -- 1918

14 avril 1918 -- Frontière Turquie/Transcaucasie : les Turcs s’emparent de Batoum. Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible.fr : L'Arménie russe pendant la Grande Guerre et après l'armistice de Lemnos

14 avril 1919 -- Constantinople. Séance du procès des Unionistes : Andonian découvrit l'existence de l'O.S.(Organisation Spéciale) à la lecture des séances du procès des Unionistes. Il reproduit dans son livre les révélations faites au cours de la séance du 14 avril 1919: « L'un des chefs importants de l'Organisation spéciale créée pour ravager les frontières et exécuter les massacres arméniens, Youssouf Riza bey, qui était en même temps un membre du Comité central de l'Ittihad, y dit que, un mois avant la déclaration de la guerre, quand déjà il avait organisé assez de forces, il fut chargé avec l'autorisation du ministère de la Guerre et par les moyens de ladite Organisation spéciale de se mettre en rapport avec une délégation formée de huit Géorgiens venus à Trébizonde. » Ce Youssouf Riza était l'un des accusés du procès des Unionistes, Riza, envoyé par le Comité central dans la région de Trébizonde. L'interrogatoire de Riza confirma les faits évoqués lors de la visite de Chakir aux membres du congrès Dachnaktsoutioun d'Erzeroum. Le président demanda à Riza le nom des membres de la délégation géorgienne. Celui-ci répondit : « Le chef de la délégation était Tseretelli ayant avec lui le commandant Térel. A ces deux et à leurs six autres collègues, avait été promis de former un Etat indépendant géorgien dans lequel les huit auraient été ministres. » Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible.fr - L'Organisation Spéciale

14 avril 1941 -- Les divisions allemandes écrasent l'armée sud en Yougoslavie et isolent l'armée grecque en Albanie.
ajpn

14 avril 1941 -- Pogrom à Anvers : lundi de Pâques, quelque 150 sympathisants de la Ligue Anti-Juive, recrutés parmi les SS flamands et d’autres mouvements ultranationalistes, passent à l’action. Ils organisent des désordres dans l’espoir d’entraîner la population belge dans un vaste mouvement antijuif, pour une nouvelle Nuit de Cristal. Après la projection du film de propagande antisémite “Le Juif Éternel”, ils détruisent 200 étalages de magasins appartenant à des Juifs et incendient deux synagogues. La population reste de marbre et les autorités allemandes ne se laissent pas entraîner par les provocations de ces agitateurs belges d’extrême droite.
Kazerne Dossin

14 avril 1941 -- La France Libre fait savoir, de Londres, que l'aryanisation des biens juifs sera annulée.
ajpn

14 avril 1942 -- 300 juifs soignés dans l'hôpital psychiatrique principal de Riga (R.S.S. de Lettonie) sont conduits dans la forêt voisine de Bikerneku pour y être fusillés.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

14 avril 1942 -- On apprend l'extermination du ghetto de Lublin. Les SS et la police tuèrent environ 30 000 des 37 000 Juifs de Lublin et environ 15 000 Juifs de Lvov (Lwow, L'viv).
APHG
Encyclopedie multimedia de la Shoah

14 avril 1943 -- 500 détenus juifs du camp de travail forcé de Siedlce (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka. Un petit groupe parvient à se réfugier dans une forêt voisine, où il résiste aux nazis les armes à la main jusqu'à la fin de 1943.
1000 juifs sont tués lors d'une Aktion des SS et de la police ukrainienne à Sambor (R.S.S. d'Ukraine).
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

14 avril 1944 -- 150 hommes de la communauté de Baja sur le Danube (Hongrie) sont arrêtés et déportés par un commando allemand.
2000 juifs environ se trouvent à Baja à cette époque. On y suit l'existence d'une communauté juive depuis le début du XVIIIe siècle.
Un convoi de déportés quitte Athènes pour le camp d'extermination d'Auschwitz.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

14 avril 1984 -- Paris : le Tribunal Permanent des Peuples consacre une session au génocide des Arméniens. M. Papken Injarabian, auteur de La solitude des massacres et aujourd'hui centenaire, est l'un des quatre survivants du génocide à avoir témoigné devant les membres du jury. « …. Mon frère aîné faisait son service dans l'armée turque. Lorsque la guerre fut déclarée, on mobilisa tous les arméniens de 18 à 50 ans environ. C'est ainsi que mon deuxième frère de 19 ans partit sans retour. Quelques semaines après, les Turcs ont raflé tous les Arméniens qu'ils voyaient dans la rue, ils les ont emmenés en prison sous prétexte qu'ils avaient caché des armes. Tous ces hommes ont disparu un peu plus tard ; le reste des Arméniens reçut l'ordre de quitter la ville... C'était le 23 Juin 1915, et le début de notre exode... L'exode est trop pénible à raconter, très peu comme moi ont survécu. Sous une chaleur de 30 à 40 degrés, les déportés affamés, assoiffés, dépouillés et épuisés par la marche, tombaient par milliers. »
Imprescriptible.fr : Témoignage devant le Tribunal des Peuples

14 avril 1987 -- Ankara dépose officiellement sa candidature à la CEE par Turgut Özal dirigeant politique turc, Premier ministre et 8e président de la Turquie.
Wikipedia
Sarthe-international.fr

14 avril 1995 -- Russie : la Douma de la Fédération de Russie a adopté le 14 avril 1995 une résolution reconnaissant le génocide arménien. Elle a condamné les criminels qui ont mis en œuvre l’extermination des Arméniens de 1915 à 1922 ; a exprimé sa profonde sympathie au peuple arménien et a désigné le 24 avril comme jour de commémoration des victimes du Génocide.
Assemblée Nationale
Imprescriptible.fr - Citations : institutions étatiques et supra-étatiques

14 avril 2000 -- Le Conseil de sécurité des Nations unies a publiquement reconnu, le 14 avril 2000, sa responsabilité pour n'avoir pas réussi à prévenir ou à arrêter le génocide au Rwanda en 1994. De 800 000 à 1 million de Tutsis et Hutus modérées ont été victimes, selon les sources, de massacres organisés.
aidh

14 avril 2003 -- Turquie : le ministre turc de l'Education Nationale, dans un document envoyé le 14 avril 2003 aux écoles primaires et secondaires de Turquie, demandait l'organisation par les directeurs de ces établissements de conférences et de " témoignages " attestant que la Turquie n'a jamais exterminé ses minorités. Il demande en particulier aux élèves de rédiger des compositions sur le thème de la " lutte contre les allégations de génocide ".
Chercheurs sans frontières : soutenir Pınar Selek

13, 14 et 15 Avril 2007 -- A Paris, un "Mouvement Jeunes-Turcs" appelle à manifester. Les nationalistes turcs du Comité Talaat Pacha (Dogu Perinçek) organisent samedi 14 avril à 13:00, une réunion négationniste.
Comité Talaat Pacha : manifestation négationniste turque à Paris

Le 14 avril 2007 -- Turquie. Article du journal turc Today's Zaman datant du 14 avril : La Turquie s'enfonce dans son déni du génocide arménien perpétré en 1915 tout en s'attribuant le beau rôle de "la main tendue" pour obliger l'Arménie à accepter une commission conjointe d'historiens. Tout n'est que mensonge et tactique : cette main tendue trempe dans le négationnisme le plus dur.
Génocide arménien : Ankara ou la fausse main tendue

14 avril 2007 -- Première manifestation pour la laïcité en Turquie à Ankara. Les « manifestations de la République » (Cumhuriyet Mitingleri), pro-laïques, ont eu lieu en avril 2007. La première eut lieu à Ankara le 14 avril 2007 seulement deux jours avant le début du processus de l'élection présidentielle. La seconde s'est déroulée à Istanbul le 29 avril. Les manifestations ont été parmi les plus importantes de l'histoire de la Turquie. Le motif de la première manifestation a été la possible candidature à la présidence de l'actuel Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan, membre de l'AKP. Entre des « centaines de milliers » à 1.5 million de manifestants étaient rassemblées pour la première manifestation devant l'Anıtkabir, le mausolée de Mustafa Kemal Atatürk à Ankara. À la seconde manifestation, plus d'un million de personnes se sont réunies pour protester sur la place Çağlayan à Istanbul, selon Reuters. BBC rapporta des centaines de milliers de personnes
Wikipedia

14 avril 2010 -- France : un important symposium international intitulé “Arménie-Turquie : comment normaliser les relations”, s’est tenu à Paris. Il était organisé par le Bureau français de la Cause Arménienne et le Comité de Défense de la Cause Arménienne. Les participants étaient : le Dr. Yair Auron, Professeur d’histoire à l’Université Libre, Israël; le Dr. Israël Charny, Directeur exécutif de l’Institut de l’Holocauste et du Génocide, Jérusalem ; Ali Ertem, historien turc et Président de l’Association de lutte contre le Génocide, Allemagne ; Dogan Ozguden, journaliste turc et Président de la Fondation “Info-Turk”, Belgique ; Dr. Alfred de Zayas, Professeur de Droit international, Genève ; Dr. Yves Ternon, historien, Paris (liaison vidéo) ; Frédéric Encel, géopolitologue, maître de conférence, Institut des Études Politiques de Paris ; Giro Manoyan, porte-parole du bureau politique et de la Cause Arménienne du bureau mondial de la FRA, Arménie ; et Harut Sassounian, éditeur en chef du California Courier, Los Angeles.
Génocide arménien : un historien israélien critique Israël

14 avril 2010 -- Ahmet Davutoglu, le ministre des Affaires étrangères de la Turquie, a déclaré le 14 avril aux journalistes, que les Turcs et les Arméniens “à Paris et Boston” devraient s’assoir tous ensemble pour essayer de réconcilier leurs souvenirs des événements tragiques qui ont eu lieu en 1915, et que les Arméniens considèrent être une campagne d’extermination systématique. Mais les Turcs persistent à dire que c’était simplement de terribles morts dues à la chute d’un empire.
Davutoglu : gestes « d’amitié » envers la diaspora arménienne

14 avril 2015 -- Corse : l'Assemblée Territoriale de Corse vote une motion portée par les élu-e-s de Femu a Corsica demandant au gouvernement d'Ankara la reconnaissance du génocide arménien.
Wikipedia
Assemblée de Corse : Motion « Génocide arménien » de Femu A Corsica


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org