Aujourd'hui : Mercredi, 28 juin 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 20 avril
Publié le : 20-04-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : 20 avril 1889 -- Naissance d'Adolf Hitler. Homme politique allemand, fondateur et figure centrale du nazisme, instaurateur de la dictature totalitaire désignée sous le nom de Troisième Reich (1933-1945), il sera porté à la tête de l’Allemagne par le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) qu’il reprend en 1921. Il devient chancelier du Reich le 30 janvier 1933, puis se fait plébisciter en 1934 comme président, titre qu’il délaisse pour celui de Führer (« guide »). Sa politique expansionniste est à l'origine du volet européen de la Seconde Guerre mondiale, pendant lequel il fait perpétrer de très nombreux crimes contre l’humanité, dont la Shoah reste le plus marquant. Il mettra en place la mise à mort industrielle des Juifs d’Europe faisant parmi eux 6 millions de morts.


Ça s’est passé un 20 avril (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

20 avril 1017 -- Un orage terrifiant se déchaîne sur Rome, causant de nombreuses victimes. On raconte au pape Benoît VIII que les juifs ont insulté l'image du Christ à la synagogue. Il en fait décapiter plusieurs.
Skynet : 20 avril, ce jour-là, n’oubliez pas

20 avril 1506 -- Le massacre des juifs de Lisbonne qui a débuté la veille, 19 avril, prend de l'ampleur avec l'arrivée des villageois des environs qui participent au pillage et au massacre. 1 000 juifs sont tués.
Skynet : 20 avril, ce jour-là, n’oubliez pas

20 avril 1639 -- Un enfant chrétien ayant disparu le mercredi précédant la Pâque juive, deux juifs de la ville de Leczyca (Pologne), sont torturés puis exécutés.
Skynet : 20 avril, ce jour-là, n’oubliez pas

20 avril 1884 -- Empire ottoman : naissance de Daniel Varoujan (poète). Il sera assassiné pendant le génocide arménien commis par les Turcs en 1915.
American University of Armenia : This day in Armenian history

20 avril 1889 -- Naissance d'Adolf Hitler. Adolf Hitler naît dans un petit village autrichien, Braunau, en avril 1889. Quatrième enfant d’un douanier et d’une femme d’origine paysanne, il devient orphelin à quatorze ans. Homme politique allemand, fondateur et figure centrale du nazisme, instaurateur de la dictature totalitaire désignée sous le nom de Troisième Reich (1933-1945), il sera porté à la tête de l’Allemagne par le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) qu’il reprend en 1921. Il devient chancelier du Reich le 30 janvier 1933, puis se fait plébisciter en 1934 comme président, titre qu’il délaisse pour celui de Führer (« guide »). Sa politique expansionniste est à l'origine du volet européen de la Seconde Guerre mondiale, pendant lequel il fait perpétrer de très nombreux crimes contre l’humanité, dont la Shoah reste le plus marquant. Il mettra en place la mise à mort industrielle des Juifs d’Europe faisant parmi eux 6 millions de morts.
L’internaute : Adolf Hitler
Wikipedia

20 avril 1909 -- Empire ottoman/Cilicie : le mardi 20 avril, les bachi-bouzouks et les rédifs (« réservistes ») ayant achevé leur tâche en ville, entamèrent une chasse à l’homme dans les environs et notamment dans les grottes de la montagne où nombre d’Arméniens étaient parvenus à se réfugier. Les saisonniers arméniens travaillant dans les fermes turques de la région de Khoderbek furent également assassinés sur place. La résidence des capucins français accueillit alors des Grecs et un grand nombre de femmes et d’enfants arméniens.
Malgré les dégâts humains et matériels déjà occasionnés dans toute la Cilicie au cours des premiers massacres, les cercles turcs locaux, loin de s’inquiéter des conséquences de leurs actes, semblent plutôt frustrés du fait que nombre d’Arméniens d’Adana n’ont pas pu être exterminés.
Cet état d’esprit se manifeste notamment dans les articles incendiaires publiés dans le fameux numéro 33, daté du 20 avril, de l’organe quotidien jeune-turc d’Adana, Ittidal. Distribué gratuitement à la population musulmane sur place et dans tout l’empire, ce numéro « spécial » constitue une sorte d’inventaire de tout ce qui était reproché à la population arménienne, tout en étant un extraordinaire révélateur de la psychologie de l’élite turque locale et de ses méthodes de travail.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Les massacres de Cilicie d’avril 1909

20 avril 1909 -- Empire ottoman/Cilicie : à 21h30, une unité supplémentaire, le Jules-Ferry, ayant reçu l’ordre de se diriger sur Beyrouth où il doit recevoir des instructions, entame la traversée.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : L’intervention de la Marine française durant les massacres de Cilicie d’avril 1909

20 avril 1915 -- Empire ottoman : la population de Van, en majeure partie arménienne, se barricade à la nouvelle des massacres. Les autorités turques, utiliseront cet épisode du front du Caucase et de la résistance des Arméniens, pour justifier les mesures de déportation qu'ils vont prendre par la suite.
Imprescriptible : Chronologie sommaire du génocide arménien

20 avril 1915 -- Empire ottoman. C'est à Van surtout qu'ont lieu les événements essentiels : une bataille y oppose en effet pendant un mois à partir du 20 avril la population des quartiers arméniens aux troupes turques et kurdes qui — tous les récits neutres en font foi — se préparent au massacre de cette population chrétienne qui vit depuis toujours à côté de la population musulmane dans une partie distincte de la ville. Ici, comme dans les autres villes, la recherche des armes s'est accompagné déjà de grandes violences qu'encourage de fait Djevdet, beau-frère d'Enver et gouverneur de la région. Après quelques massacres dans les villages avoisinants, massacres annonciateurs des événements, les Arméniens se préparent, comme en 1896, à la résistance : quand Djevdet lance ses troupes à l'attaque du quartier arménien, celui-ci est en état de défense et subit un véritable siège contre une armée équipée de canons.
© Jean-Marie Carzou, Arménie 1915, un génocide exemplaire
Imprescriptible : « événements insurrectionnels »

20 avril 1915 -- Empire ottoman : le 20 avril, une bande de soldats turcs s'empara de plusieurs femmes arméniennes qui entraient dans la ville ; deux Arméniens coururent à leur secours et furent tués sur le coup. Les Turcs ouvrirent ensuite le feu sur les faubourgs arméniens, avec des fusils et môme de l'artillerie ; une grande partie de la ville fut bientôt en flammes et un siège régulier organisé. Les forces arméniennes combattantes ne se composaient que de 1.500 hommes ; ceux-ci n'avaient que 300 carabines et une provision de munitions tout à fait insuffisante, tandis que l'armée de Djevdet comptait 5.000 hommes, complètement équipés et approvisionnés. Cependant les Arméniens luttèrent avec le plus grand héroïsme et une ardeur merveilleuse, ils avaient peu de chance d'arrêter leurs ennemis indéfiniment, mais ils savaient que des troupes russes cherchaient à se frayer un chemin jusqu'à Van, et leur seul espoir était de tenir jusqu'à l'arrivée de ces renforts.
Les Mémoires de l’Ambassadeur Morgenthau
Imprescriptible : LA « RÉVOLUTION » DE VAN

20 avril 1915 -- Empire ottoman : « L'évacuation de Gallipoli, de Madito et de Krithia suivit de près celle des Dardanelles (20 avril). Les habitants chrétiens durent en deux heures s'embarquer sur des vapeurs, sans que la permission leur fût accordée de mettre préalablement leur fortune en lieu sûr ou d'emporter quoi que ce fût. Les autorités s'emparèrent de leurs marchandises dont elles vendirent une partie à des sociétés musulmanes. La population déportée peut être évaluée à 22.100 âmes, qu'on dispersa notamment à Kipsit, Bigadito, Sindirgi et Baloukesir. La mort par la famine était assurée. Les femmes étaient en outre exposées aux instincts sauvages de leurs gardiens musulmans (viols, conversions forcées à l'islamisme, etc., etc.)
Les persécutions anti helléniques en Turquie depuis le début de la guerre européenne. D'après les rapports officiels des agents diplomatiques et consulaires.
Imprescriptible : Gallipoli, Dardanelles Mer de Marmara, Kirkilissé

20 avril 1915 -- Empire ottoman : le vali de Bitlis, Mustafa Abdülhalik, fait arrêter et pendre « l’élite de la jeunesse » arménienne de la ville.
** (Kévorkian 2006 :298-299).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

20 avril 1916 -- France : publication du N°111 du périodique « Le Figaro ». Au sommaire : "La prise de Trébizonde et la résurrection de l’Arménie »
Archives Imprescriptible

20 avril 1965 -- L'Uruguay est le premier pays à reconnaître officiellement le génocide arménien, le 20 avril 1965.
Wikipédia : Reconnaissance politique du génocide arménien

20 avril 1933 -- Allemagne : un numerus clausus limite l’accès des écoles, lycées et universités aux Juifs.
BS Encyclopédie : La lutte contre les Juifs

20 avril 1941 -- Les juifs de Belgrade doivent se faire recenser et porter obligatoirement l'étoile jaune. 9 145 juifs sont recensés.
Skynet : 20 avril, ce jour-là, n’oubliez pas

20 avril 1942 -- Il est interdit aux juifs d'Allemagne d'utiliser les transports en commun.
Skynet : 20 avril, ce jour-là, n’oubliez pas

20 avril 1943 -- 1 166 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.
- En l'honneur de l'anniversaire de Hitler, 30 intellectuels juifs, médecins, avocats, ingénieurs, détenus dans plusieurs dépendances du camp de Janovska près de Lwow (Ukraine) sont conduits dans une gorge près des sablières de Piaski pour y être fusillés.
Skynet : 20 avril, ce jour-là, n’oubliez pas

20 avril 1944 -- Les juifs doivent s'installer dans le ghetto qui vient d'être délimité à Maramarossziget (Hongrie).
- Une révolte éclate à Ponary, près de Vilna (Lituanie), parmi les juifs obligés de brûler des cadavres afin d'effacer les traces des crimes nazis. Près de 100 juifs sont tués, 15 réussissent à fuir.
Skynet : 20 avril, ce jour-là, n’oubliez pas

20 avril 1945 -- 20 avril 1945, vingt enfants juifs furent massacrés à Bulenhuser Damm, une école de Hambourg qui servit d'annexe au camp de Neuengamme : les médecins SS qui en avaient fait des "cobayes" pour leurs "expériences" voulaient effacer les traces de leurs crimes. Parmi les victimes, Georges-André Kohn, le petit français de 12 ans raflé le 17 août 1944, pendu à un crochet dans la cave de l'école.
Aidh : Apprendre la Shoah

20 avril 1965 -- L'Uruguay est le premier pays à reconnaître officiellement le génocide arménien. Le 26 mars 2004, le président du pays signe une loi désignant le 24 avril « journée pour la reconnaissance des martyrs arméniens ».
Wikipedia

20 avril 1981 -- France : « Rien ni personne ne pourra changer le jugement de l’Histoire : le peuple arménien a été victime, en 1915, d’un génocide. Sur ce point, sachez que ma conviction est fermement établie. » Lettre de Monsieur Valéry Giscard d’Estaing, Président de la République française, en réponse à une lettre du Pasteur A. Gessarentz de Montélimar.
Imprescriptible : Témoignage de trois Présidents de la République Française

20 avril 1994 -- Rwanda : le nombre de personnes massacrées atteignait selon certains témoignages près de 15 000. Les militaires auraient bouclé toutes les voies conduisant au Zaïre pour empêcher les rescapés de s'enfuir et le préfet aurait dit avoir reçu "des ordres d'en haut" allant dans ce sens. Ces massacres se sont poursuivis sans discontinuer.
Aidh : Les rapports des rapporteurs et représentants spéciaux des Nations unies

20 avril 1994 -- La Douma russe (chambre basse du parlement bicaméral de Russie) vote pour reconnaître le génocide arménien.
American University of Armenia : This day in Armenian history

20 avril 1995 -- Parlement bulgare, le 20 avril 1995 : « Le 24 avril 1995, nous commémorerons le 80 ème anniversaire de l’acte barbare de génocide perpétré par l’Empire ottoman sur le peuple arménien. Ces événements tragiques et la destruction de plus d’un million d’Arméniens innocents, ont suscité une grande quantité de répugnance et de colère dans la famille des êtres humains. Dans le monde d’aujourd’hui, ce fût la première tentative de génocide massif qui déshonore au plus haut point les criminels qui l’ont commis. »
Imprescriptible : Citations : institutions étatiques et supra-étatiques


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org