Aujourd'hui : Lundi, 23 octobre 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 7 au 9 octobre 2017
Publié le : 10-10-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 10 octobre 2017.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 7 au 9 octobre 2017

Conflit du Haut-Karabakh


Visite des coprésidents du Groupe de Minsk/ La presse du week-end rend compte de la visite à Erevan des coprésidents du Groupe de Minsk, qui ont été reçus par le Président Sarkissian et le Ministre des Affaires étrangères Edward Nalbandian. Le service de presse du président Sarkissian a relevé que la rencontre avec les médiateurs a porté sur les possibilités de faire avancer le processus de règlement pacifique du conflit du Karabakh et les préparatifs d’un prochain sommet des présidents d’Arménie et d’Azerbaïdjan. Les interlocuteurs ont eu un échange d’opinions sur la situation dans la zone du conflit et ont souligné l’importance de l’attachement des parties à leurs engagements.

Au terme des entretiens à Erevan, puis à Bakou, les coprésidents du Groupe de Minsk ont publié une déclaration dans laquelle ils relèvent que les deux présidents ont confirmé leur disponibilité à se réengager dans les négociations dans le but de parvenir à un règlement pacifique du conflit. Les médiateurs relèvent que l’information sur le prochain sommet sera diffusée par les parties elles-mêmes dans un avenir proche.

Le quotidien Joghovourd rappelle dans son éditorial qu’en juillet, dans un entretien télévisé, le président Sarkissian avait dit ne pas avoir d’attentes particulières concernant la prochaine rencontre avec Ilham Aliev, mais que la partie arménienne était toujours disponible pour des rencontres de haut niveau. Joghovourd ajoute pour sa part que bien que les sommets de haut niveau paraissent non-productifs à première vue, ils sont indispensables, car l’alternative aux négociations est la reprise des opérations militaires, ce qui est une option inadmissible pour la partie arménienne. / Hayastani Hanrapetoutioun, Hayots Achkhar, Joghovourd, Novoyé Vremia, Golos Arménii

Politique intérieure

L’Arménie aura une loi visant à lutter contre les violences domestiques/ Selon RFE/RL, le Ministère de la Justice a préparé un projet de loi sur la lutte contre les violences domestiques et l’attribution d’un soutien aux victimes, pour la plupart des femmes. Le projet de loi a été publié, il y a deux semaines, sur le site du Ministère de la Justice pour avoir des retours de la part des groupes civiques et citoyens, avant de le remettre au Gouvernement et à l’Assemblée nationale. RFE/RL relève que les violences domestiques ont été pendant des décennies un sujet tabou dans la société arménienne, mais ces dernières années le sujet devient de plus en plus discuté grâce aux activités de groupes de défense des droits des femmes. Selon l’ONG « Centre de ressources pour les femmes », plus de 50 femmes arméniennes ont été battues à mort par leurs maris ou d’autres proches au cours des cinq dernières années.

Selon une responsable de l’ONG, cette tendance ne montre aucun signe de recul. Elle a jugé urgente l’adoption d’une loi sur le sujet. Le Ministre de la Justice Davit Haroutiounian a exprimé, lors d’une conférence de presse, sa vive inquiétude face à ces chiffres, faisant valoir que la violence n’est pas le fondement d’une famille arménienne réelle et forte. Il a ajouté que son Ministère a l’intention d’aborder le problème grâce à une loi. Si elle est adoptée, la loi introduira une responsabilité pénale et administrative pour des cas particuliers définis comme des violences domestiques. Cela obligerait également l’État à protéger les victimes en leur fournissant des abris ou en interdisant à leurs conjoints violents de les approcher. Les groupes de défense des droits des femmes assurent que la police ordonne systématiquement aux femmes agressées et blessées de retirer leurs plaintes au motif qu’elles n’ont pas de leviers légaux pour poursuivre les agresseurs. En vertu du projet de loi, la police devra lancer une enquête criminelle même en cas de retrait de la plainte. RFE/RL relève que plus de 560 visiteurs du site du Ministère de la Justice ont soutenu le projet de loi, alors que 505 autres personnes s’y sont opposées. Elles croient que toute interférence du Gouvernement dans les affaires familiales irait à l’encontre des traditions arméniennes…

Elections des administrations locales/ Le 5 novembre, des élections locales auront lieu dans 49 communes englobant toutes les régions de l’Arménie. Sur 143 candidatures de maires et de membres de conseils municipaux, seulement 3 ont été proposés par le parti d’Arménie prospère d’opposition. Les autres candidats sont soit sans affiliation politique, soit du parti Républicain. Les autres partis ou alliances de l’opposition n’ont pas proposé de candidats. Les villes d’Artachat et de Goris où des maires doivent être élus sont l’enjeu de ce scrutin. Pour mémoire, le maire de la ville d’Artachat, Argam Abrahamian, fils de l’ex-Premier ministre Hovik Abrahamian, avait démissionné après avoir été élu à l’Assemblée nationale en avril dernier, tandis que le maire de Goris a démissionné en invoquant des raisons personnelles. Hraparak constate le peu d’intérêt de l’opposition face aux scrutins locaux. / Hraparak, Joghovourd, RFE/RL

La dette d’Etat de l’Arménie ne cesse d’augmenter/ Selon Joghovourd, au 1er octobre de cette année, la dette d’Etat de l’Arménie s’est élevée à 6,3 milliards de dollars. En un mois, la dette a augmenté de 48,1 millions de dollars et depuis le
début de l’année de 365, 9 millions de dollars. Sur cette somme, 4,4 milliards de dollars représentent la dette extérieure de l’Arménie.

Questions régionales

L’adhésion de l’Azerbaïdjan à l’Union économique eurasiatique dépend de l’Arménie/ Le 6 octobre, a eu lieu à Erevan le deuxième forum de partenariat eurasiatique, à l’occasion duquel le Ministre russe de l’Industrie et du commerce de Russie, Denis Mantourov, un conseiller du président Poutine, Sergueï Glazev, le Ministre biélorusse de l’Industrie et des membres des gouvernements d’autres Etats de l’Union économique eurasiatique se trouvaient à Erevan. La presse arménienne retient les propos du conseiller du président Poutine, selon lesquels l’adhésion de l’Arménie à l’UEE a été très « bénéfique » pour son économie en difficulté. Selon lui, en faisant partie de l’UEE, l’Arménie est en mesure d’attirer les investisseurs étrangers intéressés par l’accès sans droits de douane au vaste marché eurasiatique. « L’Arménie a des relations uniques dans le monde. Nous connaissons l’influence omniprésente de la diaspora arménienne. Nous connaissons les avantages concurrentiels dont bénéficient les milieux commerciaux arméniens dans divers pays du monde, y compris aux Etats-Unis. Donc, pour les investisseurs internationaux, l’Arménie est un point d’entrée très intéressant dans le marché eurasiatique », a-t-il dit, ajoutant que « si l’Arménie n’avait pas fait partie de l’UEE, la situation [de son économie] aurait été pire ». S’exprimant en marge du forum, M. Glazev a également plaidé en faveur de l’adhésion d’autres ex-Républiques soviétiques dans l’UEE. Il a rejeté comme étant des « absurdités » les avis selon lesquels le président Poutine viserait à restaurer l’Union soviétique. Il a insisté sur le fait que l’UEE restera une « union économique » de nations souveraines. M. Glazev a ajouté : « si nous voulons avoir la paix, une assistance mutuelle et une coopération bénéfique qui contribuerait également à mettre fin aux problèmes politiques, nous devrions intégrer tout le Caucase dans l’UEE ». Selon lui, l’adhésion de l’Azerbaïdjan au bloc créerait donc des « possibilités supplémentaires » pour résoudre le conflit du Karabakh. Il a dans le même temps reconnu que l’adhésion de l’Azerbaïdjan à l’UEE dépendait de l’Arménie, les décisions au sein de cette union étant prises sur consensus. / Rapporté par l’ensemble de la presse

Visite officielle du Premier ministre en Iran/ Les 9 et 10 octobre le Premier ministre Karen Karapetian effectuera une visite officielle en Iran à l’invitation du premier vice-président iranien, Eshaq Jahangiri. M. Karapetian sera reçu par le président Rouhani, le vice-président Eshaq Jahangiri, le président du Parlement Ali Larijani. Une rencontre avec les représentants de la communauté arménienne d’Iran est également prévue. / Mediamax, Arminfo, Armenpress

Affaires extérieures

Consultations sur les relations arméno-italiennes/ Hayastani Hanrapetoutioun rend compte de la réunion de travail du président Sarkissian avec l’Ambassadeur d’Arménie en Italie et des membres du Gouvernement consacrée aux relations arméno-italiennes et à leurs perspectives. Le Chef de l’Etat s’est félicité qu’au cours du premier semestre de cette année, les échanges commerciaux entre l’Arménie et l’Italie aient augmenté de 26% par rapport à l’an dernier à la même période. Durant cette période, les exportations de l’Arménie vers l’Italie ont augmenté de 21%. Alors que jusqu’à maintenant, les relations arméno-italiennes couvraient les domaines de la construction, de l’agro-alimentaire, actuellement d’autres domaines- technologies de l’information, énergie, industrie légère, tourisme- s’avèrent prometteurs pour les relations bilatérales. Le Chef de l’Etat a demandé aux membres du Gouvernement de mettre l’accent sur l’industrie légère et le tourisme, l’Italie étant l’un des leaders mondiaux en la matière. L’Arménie pourrait, selon lui, partager l’expérience italienne de développement des infrastructures touristiques et servir de plate-forme pour les producteurs italiens pour accéder au marché eurasiatique de 170 millions de personnes. L’Ambassadeur d’Arménie en Italie a présenté un rapport sur les relations bilatérales et les projets en cours. Le Chef de l’Etat a donné plusieurs instructions aux personnes concernées.

Démission du président de l’APCE/ Plusieurs quotidiens arméniens rendent compte de la démission du président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), Pedro Agramunt, tout en notant que les membres de la délégation arménienne à l’APCE ont positivement accueilli cette nouvelle du fait des liens étroits de M. Agramunt avec l’Azerbaïdjan et de son implication dans la « diplomatie de caviar » azerbaïdjanaise. Un des membres de la délégation arménienne à l’APCE, Samvel Farmanian, a salué sur Facebook la démission de M. Agramunt, qui rappelait, à ses yeux, la nomenklatura soviétique.

France-Arménie

Le nouvel Ambassadeur de France a remis la copie de ses lettres de créances au Ministre des Affaires étrangères/ Hayastani Hanrapetoutioun fait état à la « une » de la remise de la copie des lettres de créances, le 6 octobre, par le nouvel Ambassadeur de France en Arménie, S.Exc M. Jonathan Lacôte, au Ministre des affaires étrangères Edward Nalbandian. Le Ministre a félicité le nouvel Ambassadeur, en lui souhaitant du succès dans sa mission diplomatique. Il a dit espérer que par son action, l’Ambassadeur contribuera à développer des relations « privilégiées » franco-arméniennes.

L’Ambassadeur a assuré qu’il déploiera tous les efforts pour élargir et approfondir les relations exceptionnelles entre la France et l’Arménie. Les interlocuteurs ont évoqué un large éventail de questions bilatérales, dont le dialogue politique, la coopération dans le cadre des organisations internationales, l’élargissement du cadre juridique, la coopération décentralisée, la coopération culturelle et éducative, la coopération économique et les investissements. Ils ont en outre évoqué les relations Arménie-UE et le prochain sommet du Partenariat oriental, ainsi que les préparatifs du sommet de la Francophonie qu’Erevan va accueillir l’année prochaine. Le Ministre a souligné le rôle de la France en tant que coprésident du Groupe de Minsk. / Mediamax, Arminfo, Armenpress

Rédaction : Meri Hakobian




Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 7 au 9 octobre 2017



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org