Aujourd'hui : Lundi, 23 octobre 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Revue de presse - Une traduction du Collectif VAN sur Info-Türk
Publié le : 19-02-2015

Le Centre d'information non-gouvernemental sur la Turquie, l'Info-Türk, a repris sur son site la traduction du Collectif VAN le 18 février 2015.




Info-Türk

18.02.2015

Un historien turc étudie la confiscation des biens arméniens

L’historien turc Mehmet Polatel a présenté son étude, ”La saisie des biens arméniens pendant et après le génocide arménien ”, à l’Université américaine d’Arménie (AUA).

Mehmet Polatel étudie la fin de l’histoire de l’Empire ottoman et les premières années de la République turque. Il prépare actuellement sa thèse de doctorat à l'université de Bogazici.

Voici quelques-unes des idées de Mehmet Polatel :

”Je crois que la confiscation des biens arméniens pendant et après le génocide est un sujet important à la fois pour les études académiques et en termes de politique. Malgré la politique continue de destruction, les propriétés et les biens fonciers arméniens sont les preuves du riche patrimoine et de la culture communautaire des Arméniens en Turquie. Le sort des biens arméniens et l'étude de leur confiscation ont une importance de premier plan pour se forger une idée de l'intégralité du génocide arménien et de ses implications”.

"La politique de négation a détruit un certain nombre de documents prouvant les actes de propriété des Arméniens qui étaient gardés dans les archives de l'Empire ottoman. Et les archives qui ont été conservées ne sont pas ouvertes aux chercheurs ".

"Les biens arméniens confisqués ont été remis aux immigrants [turcs], à ceux qui étaient rentrés de la guerre des Balkans ou aux hommes d'affaires musulmans, ou ont été utilisés pour les besoins de l'Etat. Les biens des Arméniens, par exemple, les églises, les écoles et d’autres institutions, ont servi par la suite d’arsenal, de commissariats de police ou d’hôpitaux ".

"La confiscation des biens des Arméniens a été réalisée à la fois au niveau étatique et par des individus. Les organismes gouvernementaux, les autorités locales ainsi que les individus, en particulier, les voisins des Arméniens, y ont été impliqués".

(Horizon Weekly le 5 février 2015)


©Traduction de l’anglais Collectif VAN – 10 février 2015 – www.collectifvan.org




Retour à la rubrique


Source/Lien : Info-Türk



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org