Aujourd'hui : Mardi, 23 mai 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Revue de presse - Tribune Libre de Séta Papazian dans le DDV n° 653 de la Licra
Publié le : 20-01-2015

Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, signe dans le Droit de Vivre, n° 653 / décembre 2014 / janvier 2015, une Tribune Libre sous le titre : "Arméniens, juifs, Tutsi : des solidarités fondées ou un “opportunisme victimaire“ ?". Le magazine de la LICRA consacre dans ce numéro un dossier au centenaire du génocide des Arméniens.








Licra

Arméniens, juifs, Tutsi : des solidarités fondées ou un “opportunisme victimaire“ ?

Lutter contre les préjugés ce n’est pas inné, nous dit Séta Papazian dans une tribune libre.

Invitée à intervenir à l’université d’automne de la Licra, dans l’atelier « Comment parler des génocides sans les opposer les uns aux autres ? », j’ai été interpellée sur « l’opportunisme » des Arméniens, qui s’adosseraient aux associations juives pour bénéficier de leur « force ». Cette critique est d’autant plus surprenante qu’en 2012, la Licra m’avait suggéré d’adhérer pour sensibiliser ses membres au négationnisme de l’Etat turc. D’ordinaire, les réflexions faisant état de la « puissance » des juifs émanent de cercles conspirationnistes et antisémites. Mais que comprendre de ce poncif assené dans des assises intitulées « Oui à l’universalité des droits de l’homme » ?

UN COMBAT EN RÉSONANCE AVEC UNE HISTOIRE PERSONNELLE

Est-ce de l’opportunisme que de faire cause commune avec des associations juives à l’heure où l’antisémitisme vise dans une même détestation tous ceux qui expriment leur proximité avec les victimes de la Shoah ?

Est-ce chose aisée que d’expliquer dans notre communauté l’impérieuse volonté du Collectif VAN de partager les mémoires juive et arménienne, alors que des positions publiques problématiques y sèment le trouble régulièrement ? (voir encadré).

Cette accusation d’« opportunisme » concernet- elle les Arméniens du groupe Manouchian, et plus généralement de la FTP MOI — qui s’étaient engagés dans la Résistance et qui, pour la plupart, y ont laissé la vie ?

La génération d’orphelins rescapés du génocide de 1915 avait vu l’armée allemande à l’oeuvre quand elle chapeautait l’état-major ottoman : ce fut l’un des déclencheurs de leur lutte en France contre l’Allemagne nazie. Faire sien un combat parce qu’il entre en résonance avec une histoire personnelle, est-ce de l’opportunisme?

En 1915, au péril de leur vie, des membres du réseau sioniste Nili ont témoigné du sort de la nation arménienne dans l’Empire ottoman. Le fondateur du réseau, Avshalom Feinberg, a évoqué ces massacres dans un rapport de 150 pages : « Quand viendra notre tour ? », s’interrogeait-il. Lutter contre les Turcs, exprimer de la compassion envers les Arméniens, décrire leur calvaire pour alerter les alliés britanniques du sort que les juifs de Palestine pourraient subir, et empêcher ainsi une déportation planifiée, était-ce de l’opportunisme ?

LE NÉGATIONNISME FAIT FEU DE TOUS LES GÉNOCIDES

De son côté, Alain Finkielkraut critique ce qu’il estime être les raisons de l’engagement des associations juives de France sur le génocide des Tutsis : « Pour honorer dignement les Tutsis, il faut en faire des juifs […] Comme les juifs eux-mêmes ne veulent pas être accusés de dénigrer, au nom de l’unicité d’Auschwitz, toutes les autres victimes, ils sont souvent les premiers à ratifier cette analogie(1) ». Etre solidaire des victimes d’autres génocides, est-ce de l’opportunisme?

Le 27 avril 2014, le collectif VAN a « opportunément » dédié sa « Journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation » aux 20 ans du génocide des Tutsis : si notre « force » (toute relative) pouvait bénéficier aux Tutsis, nous serions les premiers à nous en réjouir.

En prenant fait et cause contre le négationnisme du génocide arménien, la Licra s’honore et porte les valeurs universelles des droits de l’homme(2).

De nos combats communs, nos associations ne s’enrichissent qu’humainement.

Séta Papazian, présidente du collectif VAN
(Vigilance arménienne contre le négationnisme)



Pierre Nora et le génocide arménien

A propos du génocide arménien, Pierre Nora avait eu ces propos glaçants : « Si vous écrasez trois mouches, on peut aussi vous parler d’un génocide ! » « Les Arméniens ont été à la fois les immenses victimes, mais pas seulement les immenses victimes(3). » Curieusement, Pierre Nora se réfère à Nuremberg pour « invalider » la qualification de génocide pour 1915. Il semble aussi méconnaître le processus qui a mené Raphael Lemkin à la création du néologisme « génocide ». Outre ses nombreux écrits, Lemkin s’était exprimé à CBS, en 1949 : « J’ai commencé à être intéressé par les génocides, car c’est arrivé aux Arméniens, et après les Arméniens, Hitler est entré en action(4). »


POUR EN SAVOIR PLUS

A l’instar de l’Etat turc, des intellectuels français souhaitent la mise en place d’une commission d’historiens pour « faire la lumière » sur ce qui s’est passé en 1915.

En disqualifiant les travaux existants, ils « offrent » à la Turquie un nouveau délai (indéfini). Ardents opposants à la loi pénalisant la négation du génocide arménien, ils estiment que ce négationnisme — contrairement à la contestation de la Shoah — est un droit rele vant de la liberté d’expression.
Cf. « Badinter, la confusion des arguments » :http://bit.ly/1vvA5SH
Entretien avec R. Badinter : http://bit.ly/1ypS8aC

*

1. « Causeur », 16 mai 2014. http://bit.ly/11K4mki

2. La Licra s’engage contre le négationniste turc Dogu Perinçek devant la CEDH.

3. L’Arche, « Le dérapage de Pierre Nora ».
http://bit.ly/1p5yfpr
http://bit.ly/1pbJ49u

4. Voir la vidéo « “Génocide“, word coined by Raphael Lemkin ». http://bit.ly/14WNurR et l’excellent documentaire « Aghet : 1915, le génocide arménien ». http://bit.ly/1xxQu8x




Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Tribune Libre de Séta Papazian




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org