Aujourd'hui : Dimanche, 20 août 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Angela Merkel en Turquie pour endiguer le flux de réfugiés syriens
Publié le : 19-10-2015

Par RFI

Publié le 17-10-2015 Modifié le 18-10-2015 à 00:00

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Angela Merkel se rend ce dimanche 18 octobre à Istanbul pour rencontrer les responsables turcs sur la question des réfugiés. L'Allemagne souhaite que la Turquie prenne des mesures pour endiguer le flux de réfugiés syriens partant vers l'Europe, alors que la Turquie réclame une aide financière de 3 milliards d'euros pour y parvenir. Merkel est sous pression et joue gros. La visite très « realpolitik » est perçue par certains en Allemagne comme incontournable. D'autres craignent que la chancelière ne vende « son âme au diable » en faisant trop de compromis pour arracher un accord aux autorités turques.

« Peut-on faire des affaires avec le sultan Erdogan ? » Le quotidien populaire Bild Zeitung résume de façon imagée les états d’âme avant le déplacement de Angela Merkel ce dimanche. La chancelière n’entretient pas les meilleures relations avec le président turc, mais elle est sous pression.

L’Allemagne est confrontée à une arrivée massive de réfugiés, dont beaucoup transitent par la Turquie. Angela Merkel ne cesse de répéter que la solution de ce problème ne consiste pas à ériger des frontières autour de l’Allemagne, mais à régler les problèmes dans la région.

En clair, une aide de l’Europe doit inciter les réfugiés à rester en Turquie en améliorant leur situation. Et Ankara doit prendre des mesures pour réduire leur départ vers cette même Europe. Angela Merkel doit faire face aux critiques de ceux qui dénoncent une visite en pleine campagne électorale turque, visite que le président Erdogan pourrait exploiter.

On s’interroge en Allemagne sur les compromis politiques que la chancelière fera pour séduire son interlocuteur :

reconnaître la Turquie comme un pays sûr alors que la question kurde fait débat en Allemagne,

accepter un allègement des visas pour les ressortissants turcs alors qu’une importante diaspora vit en Allemagne,

ou relancer les négociations d’adhésion à l’Union européenne alors qu’Angela Merkel a toujours rejeté une telle perspective.





Retour à la rubrique


Source/Lien : RFI



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org