Aujourd'hui : Dimanche, 19 août 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
A la Une - Presse arménienne : Revue du 16 mai 2018
Publié le : 17-05-2018

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 17 mai 2018.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 16 mai 2018

La presse du jour est essentiellement consacrée aux débats sur l’avenir des prisonniers politiques.

Dilemme des prisonniers politiques / Le quotidien Hayots Achkhar revient sur la déclaration du procureur général d’Arménie selon laquelle, il n’y aurait aucun prisonnier politique en Arménie. D’après le procureur, les monitorings des organisations internationales n’auraient qualifié aucun prisonnier de prisonnier politique. Le quotidien Haykakan Jamanak, à son tour, informe que le Premier ministre Pachinian s’est également intéressé à cette question. En effet, Pachinan, a déclaré qu’il avait été à l’époque personnellement emprisonné pour des raisons politiques, et qu’il n’exclut pas qu’il y ait en effet des prisonniers politiques en Arménie. Selon Pachinian, il y aurait deux types de prisonniers politiques : ceux enfermés pour leurs comportements rebelles et ceux dont les actes auraient engendré des victimes. Pachinian classe dans cette deuxième catégorie les fameux « Enragés de Sassoun » qui avaient en 2016 pris en otage un commissariat et avaient tué deux personnes. Selon le Premier ministre, tout cas de prisonnier politique doit être examiné par les instances judiciaires et les décisions doivent être prises selon la législation. Pour le cas particulier des « Enragés de Sassoun », Pachinian propose d’organiser des débats publics pour entendre les différents avis sur la résolution du cas y compris ceux des familles des victimes.

Difficultés au sein du parti Dachnak / Selon les sources du quotidien Hraparak, suite aux conflits internes, les Dachnaks auraient fait démissionner deux membres : Aghvan Vardanian qui n’avait pas soutenu la décision du parti de voter pour Nikol Pachinian lors des élections du 1er mai et Abo Poghikian, rédacteur du journal « Asbarez», qui aurait autorisé la publication dans son journal d’un article critiquant les décisions de la section arménienne du parti Dachnaks en évoquant que les Dachnaks devraient partager la responsabilité avec Serge Sarkissian....

Lire la suite dans les Infos Collectif VAN en page d'accueil en cliquant sur le lien ci-dessous:

Presse arménienne : Revue du 16 mai 2018





Retour à la rubrique


Source/Lien : Infos Collectif VAN



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org