Aujourd'hui : Dimanche, 23 avril 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le Collectif VAN à Istanbul : un 24 avril historique
Publié le : 24-04-2013

Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] - Communiqué de Presse – 24 avril 2013 – 19:15

Ce 24 avril 2013, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] commémore le génocide arménien à l’endroit même où il a débuté. Le 24 avril 1915, à la veille de la bataille de Gallipoli, avait lieu la première rafle des élites arméniennes de Constantinople, capitale de l’Empire ottoman : environ 650 notables et intellectuels (il y en aura en tout plus de 2 000) étaient arrêtés, déportés en Anatolie et massacrés.

Notre association anti-négationniste a répondu à l’invitation de l’EGAM [European Grassroots Antiracist Movement], pour prendre part aux cérémonies organisées à Istanbul (Turquie) par l’IHD et DürDe!.

Chaque année, depuis 2005, nos partenaires de l’IHD [İnsan Hakları Derneği - Human Right Association] organisent la commémoration du génocide arménien à Istanbul. Ces femmes et ces hommes épris de justice, font du 24 avril un moment de recueillement, mais également d’incitation à « Cesser de nier le génocide arménien et accepter le crime avec toutes ses conséquences juridiques ». Ils sont rares – et donc précieux - ceux qui, en Turquie, osent aller au-delà de la « compassion sentimentale » et qui parlent ouvertement des spoliations et des dédommagements. Leur engagement désintéressé et sans concession a contribué à briser bien des tabous et a montré la voie à d’autres associations.

C’est ainsi que, cette année, l’ONG antiraciste turque DürDe! signe un texte - écrit conjointement avec l’EGAM et l’UGAB Europe [Union Générale Arménienne de Bienfaisance] et amendé par l’IHD et le Collectif VAN - qui parle clairement du génocide arménien, du négationnisme, du combat pour la vérité et la justice.
Du 21 au 25 avril 2013, DürDe! accueille à Istanbul une délégation composée de militants antiracistes européens. C’est dans ce cadre que le Collectif VAN inscrit, 98 ans après les faits, sa présence sur les lieux même du Crime, après avoir signé l’Appel des associations organisatrices.

A deux ans du centenaire du génocide, à un an du 10e anniversaire de notre association, c’est donc à Istanbul que le Collectif VAN porte depuis le 21 avril son combat pour la justice et la vérité, sa lutte contre le négationnisme de l’Etat turc, et sa critique d'une haine anti-arménienne qui s’exprime toujours, y compris contre les descendants islamisés des « restes de l’épée », comme ont été surnommés les rescapés arméniens.

Nous remercions ici les associations turques et européennes qui sont à l’initiative de cette invitation et qui l’ont prise en charge. Sans leur aide, sans leur accompagnement, nul doute que nous n’aurions pas franchi une barrière qui nous paraissait insurmontable.

Nous renouons aujourd’hui avec le fil de notre histoire et avons conscience de participer à un événement majeur. Tout en rendant hommage – dans l’ancienne Constantinople – aux 1 500 000 victimes du génocide arménien et aux centaines de milliers de Grecs et Assyro-chaldéen-syriaques exterminés durant la Première Guerre mondiale, nous apportons notre soutien au processus qui doit mener la Turquie vers l’acceptation de son passé et de ses responsabilités. Que la société civile turque fasse de chaque jour un 24 avril : la tâche est immense mais son exigence la mènera vers la démocratie : peut-elle éduquer une jeunesse citoyenne lorsque des boulevards et des écoles portent le nom du génocidaire Talaat Pacha, honoré par un mausolée à Istanbul ?

Qu’il nous soit permis de dédier notre présence en Turquie à Sevag Balikçi, jeune appelé arménien de Turquie, abattu le 24 avril 2011 par un soldat ultranationaliste, condamné en mars 2013 à une peine symbolique. Et bien sûr au journaliste Hrant Dink, le Martin Luther King arménien, assassiné le 19 janvier 2007 à Istanbul.

Nous ne serions pas ici sans Hrant Dink, mais également sans les dissidents kurdes et turcs, parmi lesquels des précurseurs, tels l’éditeur Ragip Zarakolu et l’historien Taner Akçam : leur courage n’a d’égal que celui des trop rares Justes turcs qui se sont opposés en 1915 aux ordres de déportation et de massacres du triumvirat Jeune-Turc. Leur travail magistral guide la société turque sur le chemin de la liberté.

A Paris ou à Istanbul, le rôle du Collectif VAN reste celui de la Vigilance Arménienne contre le Négationnisme.

Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083 - 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 (0)1 77 62 70 77
Email: contact@collectifvan.org
www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org