Aujourd'hui : Samedi, 29 avril 2017
 Veille Media Contact
 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Album 1 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - I
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens ou Turcs - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Voici, jour par jour, une sélection des photos de Séta Papazian concernant le programme suivi par la délégation de l’historien anglais Ara Sarafian.
 voir les photos
Album 1 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - II
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens ou Turcs - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Voici, jour par jour, une sélection des photos de Séta Papazian concernant le programme suivi par la délégation de l’historien anglais Ara Sarafian.
 voir les photos
Album 2 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - I
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens ou Turcs - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Voici, jour par jour, une sélection des photos de Séta Papazian concernant le programme suivi par la délégation de l’historien anglais Ara Sarafian. Ici, une partie de ses photos pour la journée du 19 avril 2015.
 voir les photos
Album 2 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - II
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens ou Turcs - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Voici, jour par jour, une sélection des photos de Séta Papazian concernant le programme suivi par la délégation de l’historien anglais Ara Sarafian. Ici, une partie de ses photos pour la journée du 19 avril 2015.
 voir les photos
Album 3 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - I
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens ou Turcs - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Voici, jour par jour, une sélection des photos de Séta Papazian concernant le programme suivi par la délégation de l’historien anglais Ara Sarafian. Ici, une partie de ses photos pour la journée du 19 avril 2015. Elles concernent l’ancien village arménien de Por, où se dressent deux khatchkars de plus de 4m de hauteur.
 voir les photos
Album 3 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - II
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens ou Turcs - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Voici, jour par jour, une sélection des photos de Séta Papazian concernant le programme suivi par la délégation de l’historien anglais Ara Sarafian. Ici, une partie de ses photos pour la journée du 19 avril 2015. Elles concernent l’ancien village arménien de Por, où se dressent deux khatchkars de plus de 4m de hauteur.
 voir les photos
Album 3 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - III
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens ou Turcs - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Ici, une partie de ses photos pour la journée du 19 avril 2015. Elles concernent l’ancien village arménien de Por, où se dressent deux khatchkars de plus de 4m de hauteur.
 voir les photos
Album 4 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - I
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens ou Turcs - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Voici, jour par jour, une sélection des photos de Séta Papazian concernant le programme suivi par la délégation de l’historien anglais Ara Sarafian. Ici, une partie de ses photos pour la journée du 19 avril 2015. Elles concernent la ville de Bitlis, où, comme nous l’a dit Behvad Barz Serefhanoglu, l’un des interlocuteurs kurdes rencontrés, il n’y avait en 1915 que cinq familles musulmanes pour 130.000 Arméniens… « Où sont passé tous ces Arméniens ? » s’est-il exclamé d’une voix de stentor dans la salle de conférence municipale…
 voir les photos
Album 4 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - II
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens ou Turcs - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Voici, jour par jour, une sélection des photos de Séta Papazian concernant le programme suivi par la délégation de l’historien anglais Ara Sarafian. Ici, une partie de ses photos pour la journée du 19 avril 2015. Elles concernent la ville de Bitlis, où, comme nous l’a dit Behvad Barz Serefhanoglu, l’un des interlocuteurs kurdes rencontrés, il n’y avait en 1915 que cinq familles musulmanes pour 130.000 Arméniens… « Où sont passé tous ces Arméniens ? » s’est-il exclamé d’une voix de stentor dans la salle de conférence municipale…
 voir les photos
Album 4 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - III
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Voici, jour par jour, une sélection des photos de Séta Papazian concernant le programme suivi par la délégation de l’historien anglais Ara Sarafian. Ici, une partie de ses photos pour la journée du 19 avril 2015. Elles concernent la ville de Bitlis, où, comme nous l’a dit Behvad Barz Serefhanoglu, l’un des interlocuteurs kurdes rencontrés, il n’y avait en 1915 que cinq familles musulmanes pour 130.000 Arméniens… « Où sont passé tous ces Arméniens ? » s’est-il exclamé d’une voix de stentor dans la salle de conférence municipale…
 voir les photos
Album 5 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - I
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens, Turcs et Kurdes - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Ce voyage était également conçu comme un pont pour tisser des liens et rentrer officiellement en contact avec les responsables kurdes locaux. Ces derniers, généralement des « co-maires » du HDP, ont reçu la délégation d’Ara Sarafian dans les mairies et centres associatifs de leurs municipalités, avec un discours unanime : « Ces terres sont aussi les vôtres, revenez ». Tous reconnaissent et regrettent le rôle joué par les Kurdes en 1915 dans ce qu’ils nomment sans problème en turc « Ermeni Soykirim » (génocide arménien)... Ici, une partie de ses photos pour la journée du 20 avril 2015. Elles concernent les villes de Tatvan et de Mutki où vivent encore quelques familles arméniennes islamisées.
 voir les photos
Album 5 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - II
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens, Turcs et Kurdes - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Ce voyage était également conçu comme un pont pour tisser des liens et rentrer officiellement en contact avec les responsables kurdes locaux. Ces derniers, généralement des « co-maires » du HDP, ont reçu la délégation d’Ara Sarafian dans les mairies et centres associatifs de leurs municipalités, avec un discours unanime : « Ces terres sont aussi les vôtres, revenez ». Tous reconnaissent et regrettent le rôle joué par les Kurdes en 1915 dans ce qu’ils nomment sans problème en turc « Ermeni Soykirim » (génocide arménien)... Ici, une partie de ses photos pour la journée du 20 avril 2015. Elles concernent les villes de Tatvan et de Mutki où vivent encore quelques familles arméniennes islamisées.
 voir les photos
Album 5 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - III
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens, Turcs et Kurdes - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Ce voyage était également conçu comme un pont pour tisser des liens et rentrer officiellement en contact avec les responsables kurdes locaux. Ces derniers, généralement des « co-maires » du HDP, ont reçu la délégation d’Ara Sarafian dans les mairies et centres associatifs de leurs municipalités, avec un discours unanime : « Ces terres sont aussi les vôtres, revenez ». Tous reconnaissent et regrettent le rôle joué par les Kurdes en 1915 dans ce qu’ils nomment sans problème en turc « Ermeni Soykirim » (génocide arménien)... Ici, une partie de ses photos pour la journée du 20 avril 2015. Elles concernent les villes de Tatvan et de Mutki où vivent encore quelques familles arméniennes islamisées.
 voir les photos
Album 5 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - IV
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens, Turcs et Kurdes - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Ce voyage était également conçu comme un pont pour tisser des liens et rentrer officiellement en contact avec les responsables kurdes locaux. Ces derniers, généralement des « co-maires » du HDP, ont reçu la délégation d’Ara Sarafian dans les mairies et centres associatifs de leurs municipalités, avec un discours unanime : « Ces terres sont aussi les vôtres, revenez ». Tous reconnaissent et regrettent le rôle joué par les Kurdes en 1915 dans ce qu’ils nomment sans problème en turc « Ermeni Soykirim » (génocide arménien)... Ici, une partie de ses photos pour la journée du 20 avril 2015. Elles concernent les villes de Tatvan et de Mutki où vivent encore quelques familles arméniennes islamisées.
 voir les photos
Album 6 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - I
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens, Turcs et Kurdes - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Ce voyage était également conçu comme un pont pour tisser des liens et rentrer officiellement en contact avec les responsables kurdes locaux. Ces derniers, généralement des « co-maires » du HDP, ont reçu la délégation d’Ara Sarafian dans les mairies et centres associatifs de leurs municipalités, avec un discours unanime : « Ces terres sont aussi les vôtres, revenez »... Ici, une partie de ses photos pour la journée du 20 avril 2015. Elles concernent l’excursion dans les montagnes du Sassoun, vers le monastère d’Aghperig, perché à près de 2000 mètres d’altitude. Ce monastère très ancien, datant du IVe siècle, avait plus de 355 cellules de moines. Le co-maire HDP de Mutki et une vingtaine de Kurdes ont accompagné la délégation.
 voir les photos
Album 6 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - II
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens, Turcs et Kurdes - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Ce voyage était également conçu comme un pont pour tisser des liens et rentrer officiellement en contact avec les responsables kurdes locaux. Ces derniers, généralement des « co-maires » du HDP, ont reçu la délégation d’Ara Sarafian dans les mairies et centres associatifs de leurs municipalités, avec un discours unanime : « Ces terres sont aussi les vôtres, revenez »... Ici, une partie de ses photos pour la journée du 20 avril 2015. Elles concernent l’excursion dans les montagnes du Sassoun, vers le monastère d’Aghperig, perché à près de 2000 mètres d’altitude. Ce monastère très ancien, datant du IVe siècle, avait plus de 355 cellules de moines. Le co-maire HDP de Mutki et une vingtaine de Kurdes ont accompagné la délégation.
 voir les photos
Album 6 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - III
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens, Turcs et Kurdes - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Ce voyage était également conçu comme un pont pour tisser des liens et rentrer officiellement en contact avec les responsables kurdes locaux. Ces derniers, généralement des « co-maires » du HDP, ont reçu la délégation d’Ara Sarafian dans les mairies et centres associatifs de leurs municipalités, avec un discours unanime : « Ces terres sont aussi les vôtres, revenez »... Ici, une partie de ses photos pour la journée du 20 avril 2015. Elles concernent l’excursion dans les montagnes du Sassoun, vers le monastère d’Aghperig, perché à près de 2000 mètres d’altitude. Ce monastère très ancien, datant du IVe siècle, avait plus de 355 cellules de moines. Le co-maire HDP de Mutki et une vingtaine de Kurdes ont accompagné la délégation.
 voir les photos
Album 6 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - IV
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens, Turcs et Kurdes - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Ce voyage était également conçu comme un pont pour tisser des liens et rentrer officiellement en contact avec les responsables kurdes locaux. Ces derniers, généralement des « co-maires » du HDP, ont reçu la délégation d’Ara Sarafian dans les mairies et centres associatifs de leurs municipalités, avec un discours unanime : « Ces terres sont aussi les vôtres, revenez »... Ici, une partie de ses photos pour la journée du 20 avril 2015. Elles concernent l’excursion dans les montagnes du Sassoun, vers le monastère d’Aghperig, perché à près de 2000 mètres d’altitude. Ce monastère très ancien, datant du IVe siècle, avait plus de 355 cellules de moines. Le co-maire HDP de Mutki et une vingtaine de Kurdes ont accompagné la délégation.
 voir les photos
Album 6 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - V
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Dans un premier temps, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, à Bitlis et sa région, à Mutki, et dans les montagnes du Sassoun. Une quarantaine de participants – le plus souvent Arméniens, Turcs et Kurdes - venus pour l’essentiel de France, des Pays-Bas (tous étudiants), de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, mais aussi de Turquie, sont partis à la rencontre des traces architecturales de la présence arménienne, mais aussi de ceux que les Turcs nomment « les restes de l’Epée », ces Arméniens islamisés, cachés, que l’on découvre ces dernières années, en Anatolie. Ce voyage était également conçu comme un pont pour tisser des liens et rentrer officiellement en contact avec les responsables kurdes locaux. Ces derniers, généralement des « co-maires » du HDP, ont reçu la délégation d’Ara Sarafian dans les mairies et centres associatifs de leurs municipalités, avec un discours unanime : « Ces terres sont aussi les vôtres, revenez »... Ici, une partie de ses photos pour la journée du 20 avril 2015. Elles concernent l’excursion dans les montagnes du Sassoun, vers le monastère d’Aghperig, perché à près de 2000 mètres d’altitude. Ce monastère très ancien, datant du IVe siècle, avait plus de 355 cellules de moines. Le co-maire HDP de Mutki et une vingtaine de Kurdes ont accompagné la délégation.
 voir les photos
Album 7 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - I
Voir les photos !
Voici une partie de mes photos pour la journée du 21 avril 2015. Elles ne concernent plus le programme de la délégation d’Ara Sarafian qui a dû quitter Tatvan un jour plus tôt que prévu pour rejoindre Diyarbakir. Mon vol pour Istanbul étant prévu le 22 au matin au départ de Mouch, je devais donc rester seule à Tatvan pendant une journée. L’occasion inespérée de faire une excursion à Aghtamar. Avant de quitter l’hôtel, Ara m’a rapidement organisé cette visite, à plus d’une heure de route de Tatvan. Et il a chargé notre guide, le journaliste et militant kurde Hişyar Barzan Şerefhanoğlu de m’y emmener. Ce que Barzan fera avec sa petite famille pour une journée riche en émotions. Merci à Ara et à Barzan pour ce rêve touché du doigt.
 voir les photos
Album 7 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - II
Voir les photos !
Voici une partie de mes photos pour la journée du 21 avril 2015. Elles ne concernent plus le programme de la délégation d’Ara Sarafian qui a dû quitter Tatvan un jour plus tôt que prévu pour rejoindre Diyarbakir. Mon vol pour Istanbul étant prévu le 22 au matin au départ de Mouch, je devais donc rester seule à Tatvan pendant une journée. L’occasion inespérée de faire une excursion à Aghtamar. Avant de quitter l’hôtel, Ara m’a rapidement organisé cette visite, à plus d’une heure de route de Tatvan. Et il a chargé notre guide, le journaliste et militant kurde Hişyar Barzan Şerefhanoğlu de m’y emmener. Ce que Barzan fera avec sa petite famille pour une journée riche en émotions. Merci à Ara et à Barzan pour ce rêve touché du doigt.
 voir les photos
Album 7 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - III
Voir les photos !
Voici une partie de mes photos pour la journée du 21 avril 2015. Elles ne concernent plus le programme de la délégation d’Ara Sarafian qui a dû quitter Tatvan un jour plus tôt que prévu pour rejoindre Diyarbakir. Mon vol pour Istanbul étant prévu le 22 au matin au départ de Mouch, je devais donc rester seule à Tatvan pendant une journée. L’occasion inespérée de faire une excursion à Aghtamar. Avant de quitter l’hôtel, Ara m’a rapidement organisé cette visite, à plus d’une heure de route de Tatvan. Et il a chargé notre guide, le journaliste et militant kurde Hişyar Barzan Şerefhanoğlu de m’y emmener. Ce que Barzan fera avec sa petite famille pour une journée riche en émotions. Merci à Ara et à Barzan pour ce rêve touché du doigt.
 voir les photos
Album 7 - Génocide arménien : Le Collectif VAN a commémoré les 100 ans sur les lieux du Crime - IV
Voir les photos !
Voici une partie de mes photos pour la journée du 21 avril 2015. Elles ne concernent plus le programme de la délégation d’Ara Sarafian qui a dû quitter Tatvan un jour plus tôt que prévu pour rejoindre Diyarbakir. Mon vol pour Istanbul étant prévu le 22 au matin au départ de Mouch, je devais donc rester seule à Tatvan pendant une journée. L’occasion inespérée de faire une excursion à Aghtamar. Avant de quitter l’hôtel, Ara m’a rapidement organisé cette visite, à plus d’une heure de route de Tatvan. Et il a chargé notre guide, le journaliste et militant kurde Hişyar Barzan Şerefhanoğlu de m’y emmener. Ce que Barzan fera avec sa petite famille pour une journée riche en émotions. Merci à Ara et à Barzan pour ce rêve touché du doigt.
 voir les photos
Album 8 – Istanbul 2015 : Le Collectif VAN dans la délégation de l’EGAM et partenaire de l’IHD - I
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Après avoir, dans un premier temps, suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a rejoint les membres de son association qui participaient depuis le 20 avril aux rencontres et activités de la délégation de l’EGAM à Istanbul. Cette année, le Collectif VAN était par ailleurs, partenaire officiel de l’Association turque des droits de l’Homme (IHD) pour les commémorations que celle-ci organisait. Voici une partie de nos photos pour les journées du 22 avril au 24 avril 2015. Elles concernent le concert In Memoriam April 24th organisé par le mécène turc Osman Kavala (Anadolu Kultur), une table-ronde de l’EGAM, les deux commémorations de l’IHD le 24 avril, à Sultanhamet et Haydarpacha (avec la traversée vers la gare, en bateau), la commémoration au cimetière arménien de Sisli, sur la tombe du jeune Arménien d’Istanbul, Sevag Balikci, exécuté le 24 avril 2011 par son « camarade » de chambrée, durant son service militaire à Batman.
 voir les photos
Album 8 – Istanbul 2015 : Le Collectif VAN dans la délégation de l’EGAM et partenaire de l’IHD - II
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Après avoir, dans un premier temps, suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a rejoint les membres de son association qui participaient depuis le 20 avril aux rencontres et activités de la délégation de l’EGAM à Istanbul. Cette année, le Collectif VAN était par ailleurs, partenaire officiel de l’Association turque des droits de l’Homme (IHD) pour les commémorations que celle-ci organisait. Voici une partie de nos photos pour les journées du 22 avril au 24 avril 2015. Elles concernent le concert In Memoriam April 24th organisé par le mécène turc Osman Kavala (Anadolu Kultur), une table-ronde de l’EGAM, les deux commémorations de l’IHD le 24 avril, à Sultanhamet et Haydarpacha (avec la traversée vers la gare, en bateau), la commémoration au cimetière arménien de Sisli, sur la tombe du jeune Arménien d’Istanbul, Sevag Balikci, exécuté le 24 avril 2011 par son « camarade » de chambrée, durant son service militaire à Batman.
 voir les photos
Album 8 – Istanbul 2015 : Le Collectif VAN dans la délégation de l’EGAM et partenaire de l’IHD - III
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Après avoir, dans un premier temps, suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a rejoint les membres de son association qui participaient depuis le 20 avril aux rencontres et activités de la délégation de l’EGAM à Istanbul. Cette année, le Collectif VAN était par ailleurs, partenaire officiel de l’Association turque des droits de l’Homme (IHD) pour les commémorations que celle-ci organisait. Voici une partie de nos photos pour les journées du 22 avril au 24 avril 2015.
 voir les photos
Album 8 – Istanbul 2015 : Le Collectif VAN dans la délégation de l’EGAM et partenaire de l’IHD - IV
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Après avoir, dans un premier temps, suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a rejoint les membres de son association qui participaient depuis le 20 avril aux rencontres et activités de la délégation de l’EGAM à Istanbul. Cette année, le Collectif VAN était par ailleurs, partenaire officiel de l’Association turque des droits de l’Homme (IHD) pour les commémorations que celle-ci organisait. Voici une partie de nos photos pour les journées du 22 avril au 24 avril 2015.
 voir les photos
Album 8 – Istanbul 2015 : Le Collectif VAN dans la délégation de l’EGAM et partenaire de l’IHD - V
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Après avoir, dans un premier temps, suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a rejoint les membres de son association qui participaient depuis le 20 avril aux rencontres et activités de la délégation de l’EGAM à Istanbul. Cette année, le Collectif VAN était par ailleurs, partenaire officiel de l’Association turque des droits de l’Homme (IHD) pour les commémorations que celle-ci organisait. Voici une partie de nos photos pour les journées du 22 avril au 24 avril 2015.
 voir les photos
Album 9 – Génocide arménien : Le Collectif VAN le 24 avril 2015 à Istanbul - I
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Après avoir, dans un premier temps, suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a rejoint les membres de son association qui participaient depuis le 20 avril aux rencontres et activités de la délégation de l’EGAM à Istanbul. Cette année, le Collectif VAN était par ailleurs, partenaire officiel de l’Association turque des droits de l’Homme (IHD) pour les commémorations que celle-ci organisait. Voici la dernière partie de nos photos pour la journée du 24 avril 2015. Elles concernent le rassemblement rue Istiklal à Taksim, précédé de la cérémonie initiée par le mécène turc Osman Kavala autour de l'Arbre à vœux (arbre sur lequel le Collectif VAN a attaché son slogan "100 ans de déni, ça suffit"), ainsi que la magnifique manifestation des jeunes de Nor Zartonk / Նոր Զարթօնք, venus avec leurs camarades kurdes, turcs et arméniens d'Istanbul, au total plusieurs milliers de personnes, pour bousculer et dynamiser le rassemblement silencieux.
 voir les photos
Album 9 – Génocide arménien : Le Collectif VAN le 24 avril 2015 à Istanbul - II
Voir les photos !
Du 16 au 28 avril 2015, des membres du Collectif VAN ont participé à deux délégations internationales (celle de l’Institut Gomidas, et celle de l’EGAM) qui se rendaient en Turquie à l’occasion du Centenaire du génocide arménien. Après avoir, dans un premier temps, suivi du 18 au 22 avril, une partie du programme de la délégation menée par l’historien londonien Ara Sarafian (Institut Gomidas), sur les territoires historiques arméniens, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a rejoint les membres de son association qui participaient depuis le 20 avril aux rencontres et activités de la délégation de l’EGAM à Istanbul. Cette année, le Collectif VAN était par ailleurs, partenaire officiel de l’Association turque des droits de l’Homme (IHD) pour les commémorations que celle-ci organisait. Voici la dernière partie de nos photos pour la journée du 24 avril 2015. Elles concernent le rassemblement rue Istiklal à Taksim, précédé de la cérémonie initiée par le mécène turc Osman Kavala autour de l'Arbre à vœux (arbre sur lequel le Collectif VAN a attaché son slogan "100 ans de déni, ça suffit"), ainsi que la magnifique manifestation des jeunes de Nor Zartonk / Նոր Զարթօնք, venus avec leurs camarades kurdes, turcs et arméniens d'Istanbul, au total plusieurs milliers de personnes, pour bousculer et dynamiser le rassemblement silencieux.
 voir les photos
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org